Une expérience intérieure de connaissance et de transformation

Petite causerie # 2 : Les parties de soi revisitées

Cette nouvelle causerie intitulée « Les parties de soi revisitées » s’inspire d’une expérience de vie récente. À l’automne 2018, un voyage humanitaire de deux semaines à Calcutta a provoqué des changements importants dans ma relation aux situations de vie. À mon retour, j’ai fortement ressenti le besoin de faire le vide dans mes activités, de faire table rase de tout engagement et obligation. Je me suis retrouvé dans une sorte de « no man’s land » intérieur assez inattendu et étrange. Une situation de vie dont j’ai suivi l’évolution et la transformation à travers plusieurs séances de focusing.

La totalité de cette causerie est accessible dans le document PDF suivant : Petite causerie # 2 - Fichier PDF à télécharger

Petite causerie #1 : Les chemins de Soi

En nous imaginant au coin du feu, savourant un vieux porto, tout en partageant nos réflexions de chercheurs de « plus de vie », m’est venue l’idée de ces Petites causeries au coin de l’âme. Dans cette première causerie, je voudrais partager avec vous quelques réflexions inspirées du livre de John Welwood « Pour une psychologie de l’éveil – Bouddhisme, psychologie - chemin de transformation personnelle et spirituelle ». Un auteur dont l’approche des « chemins de la transformation » m’inspire beaucoup.

La totalité de cette causerie est accessible dans le document PDF suivant : Petite causerie # 1 - Fichier PDF à télécharger

Réflexions inspirées de "L'art de la méditation" de M. Ricard

Septembre 2017 Jean-Guy Richard

Il nous est extrêmement facile de constater que notre esprit est la plupart du temps instable, capricieux, désordonné, ballotté entre l’espoir et la crainte, égocentrique, hésitant, fragmenté, confus, parfois même absent, affaibli par les contractions internes et le sentiment d’insécurité.  De plus, il est rebelle à tout entraînement et se trouve constamment occupé par son bavardage intérieur qui maintient un bruit de fond dont nous sommes à peine conscients.

Focusing et pleine conscience – Des approches complémentaires

Juillet 2016 Jean-Guy Richard

Ce qui est commun au focusing et à la pleine conscience, c’est le fait de porter une attention soutenue à l’expérience intérieure qui se déroule en continu dans l’instant présent et d’accueillir « ce qui est » avec empathie et bienveillance. Les deux exigent de développer la capacité d’amener, intentionnellement, son attention sur un objet donné. Christophe André précise, qu’en méditation pleine conscience, cet objet est l’expérience vécue et éprouvée dans l’ici et maintenant, sans filtre (on accepte ce qui vient), sans jugement (on ne décide pas si c’est bien ou mal, désirable ou non), sans attente (on ne cherche pas quelque chose de précis). En focusing, l’attitude est la même alors que l’objet de l’attention est quelque chose de bien particulier; le « sens corporel » qui est la manière dont le corps répond à une situation ici et maintenant, que ce soit en direct ou lors d’une évocation.

Focusing et travail sur soi : Intentions et résultats

Mars 2016 Jean-Guy Richard

Les intentions qui peuvent nous amener à l’étude du focusing varient d’une personne à l’autre et s’affinent au fur et à mesure de l’approfondissement de la pratique.

La recherche identifie de nombreux bénéfices découlant de cette pratique : atténuation de souffrances et malaises divers, réduction du stress, élimination de blocages, amélioration de la créativité, de l’écoute, meilleures relations avec l’autre, connaissance et acceptation de soi, authenticité, meilleure orientation et décision de vie, expériences spirituelles, etc. La pratique du focusing peut s’inscrire dans le cadre d’une démarche thérapeutique, dans un objectif de développement personnel ou dans une recherche spirituelle.

Copiright Jean-Guy Richard 2016 - 2017

Site réalisé par Lysiane et Daniel : danielzawacki.com